Je suis de tradition grecque, comme tous les philosophes ; mais on oublie trop souvent qu’il y a au Serres Michel

Je suis de tradition grecque, comme tous les philosophes ; mais on oublie trop souvent qu’il y a au moins deux traditions, celle de Platon et celle d’Aristote. J’ai longtemps été, en raison de mon intérêt pour les mathématiques, pleinement platonicien. Il m’a fallu un certain âge pour « découvrir » la pensée d’Aristote. Je suis maintenant devenu plutôt aristotélicien… Il suffit de lire les Allemands pour se rendre compte qu’ils sont eux-mêmes aristotéliciens, pour la bonne et simple raison qu’ils n’ont pas eu nos Lumières ni la Révolution française, qui a supprimé chez nous la tradition aristotélicienne pour ne garder que la tradition platonicienne. La tradition aristotélicienne étant associée au Moyen Âge, à la scolastique, au christianisme… D’une certaine manière, Heidegger, c’est du Aristote… Du Aristote traduit en Allemand.
Une intensité de lumière, entretien avec Michel Serres , Cahier Simone Weil, Cahier dirigé par Emmanuel Gabellieri et François l’Yvonnet, éd. Éditions de l’Herne, 2014
Citations de Michel Serres
Michel Serres

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.