Je revois les pins qui brûlaient sur les collines, le passage des canadairs au ras des incendies, le Japrisot Jean-Baptiste Rossi, dit Sébastien

Ajouter un commentaire

Je revois les pins qui brûlaient sur les collines, le passage des canadairs au ras des incendies, les nappes d’ eau qui s’ abattaient avec un bruit de grosse mitraille.
L’Eté meurtrier (1978)
Citations de Jean-Baptiste Rossi, dit Sébastien Japrisot
Jean-Baptiste Rossi, dit Sébastien Japrisot

Laisser une réponse