Je revenais vers des lieux engourdis, des paysages qui me parlaient au coeur avec l’accent traînant Claudel Philippe

Ajouter un commentaire

Je revenais vers des lieux engourdis, des paysages qui me parlaient au coeur avec l’accent traînant des peines jamais guéries.
Quelques-uns des cent regrets (1999)
Citations de Philippe Claudel
Philippe Claudel

Laisser une réponse