Je retournerai chez moi stupéfait. Ce petit vieillard sec avait grandi. Il s’était changé à mes yeux Balzac Honoré de

Je retournerai chez moi stupéfait. Ce petit vieillard sec avait grandi. Il s’était changé à mes yeux en une image fantastique où se personnifiait le pouvoir de l’or.
Gobseck (1830)
Citations de Honoré de Balzac
Honoré de Balzac

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.