Je peux moi aussi faire voter les morts. Le procédé est assez méprisable croyez-moi. Audiard Michel

1 Commentaire

Je peux moi aussi faire voter les morts. Le procédé est assez méprisable croyez-moi.
Le Président (1961) d’Henri Verneuil
Citations de Michel Audiard
Michel Audiard

Une réponse à “Je peux moi aussi faire voter les morts. Le procédé est assez méprisable croyez-moi. Audiard Michel”

  1. dicocitations

    Le président Beaufort : Madame la rédactrice en chef, au risque de vous décevoir, je me dois de vous informer, que ma vie sentimentale fut extrêmement brève. Veuf, après dix ans d'une union parfaitement heureuse, il ne m'est jamais venu à l'idée de me remarier. Durant les trente années qui ont suivi, je n'ai eu qu'une maîtresse, la France. Pour le reste, je me suis toujours adressé aux maisons closes et aux théâtres subventionnés.
    Mademoiselle Millerand : Oh ! On va pas envoyer ça ?
    Le président Beaufort : Si, et avec une photo encore ! Tenez, envoyez donc celle où je suis au gala des Petits Lits Blancs, avec le président Doumergue et les Dolly Sisters.

    Réponse de Beaufort dictée à sa secrétaire pour un magazine féminin.

    Jean Gabin, Renée Faure, Le Président (1961), écrit par Michel Audiard

    My recent post Je ne parviens à me libérer de moi que dans deux cas : par l’idée du suicide et par celle d’écrire.

    Répondre

Laisser une réponse