Je parle de préférence avec de vieilles bonnes femmes qui racontent des potins de ménage, ensuite av Kierkegaard Søren Aabye

Je parle de préférence avec de vieilles bonnes femmes qui racontent des potins de ménage, ensuite avec des fous et, en dernier lieu, avec des gens très raisonnables.
Journal, 1837
Citations de Søren Kierkegaard
Søren Kierkegaard

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.