Je ne suis plus qu’une vieille bûche vermoulue et pourrie gisant sur le rivage du temps, d’où le res Birgisson Bergsveinn

Ajouter un commentaire

Je ne suis plus qu’une vieille bûche vermoulue et pourrie gisant sur le rivage du temps, d’où le ressac m’emportera bientôt. Et nul ne pleurera ma disparition.
La lettre à Helga (2013)
Citations de Bergsveinn Birgisson
Bergsveinn Birgisson

Laisser une réponse