Je ne me défie pas de la machine que je regarde avec curiosité sur son socle ou sous sa verrière. Je Duhamel Georges

Ajouter un commentaire

Je ne me défie pas de la machine que je regarde avec curiosité sur son socle ou sous sa verrière. Je me défie de la machine qui est en moi.
Paroles de médecin (1944)
Citations de Georges Duhamel
Georges Duhamel

Laisser une réponse