Je n’écris plus les souvenirs charmants, je me suis aperçu que cela les gâtait. Stendhal Henri Beyle, dit

Je n’écris plus les souvenirs charmants, je me suis aperçu que cela les gâtait.
Journal, 6 avril 1805
Citations de Henri Beyle, dit Stendhal
Henri Beyle, dit Stendhal

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.