Je n’ai pas arrêté de me raconter, surtout dans Rubrique-à-brac, mais toujours avec recul et dérisio Gotlib Marcel Gottlieb, dit

Ajouter un commentaire

Je n’ai pas arrêté de me raconter, surtout dans Rubrique-à-brac, mais toujours avec recul et dérision. Ça m’amuse de me dessiner sur un piédestal. Je me grandis parce que je ne suis pas grand-chose.
Dans L’Express, 12 mars 2014.
Citations de Marcel Gottlieb, dit Gotlib
Marcel Gottlieb, dit Gotlib

Laisser une réponse