Je n’ai jamais pu voir les épaules d’une jeune femme sans songer à fonder une famille. Larbaud Valéry

Je n’ai jamais pu voir les épaules d’une jeune femme sans songer à fonder une famille.
A. O. Barnabooth (1913), Journal intime
Citations de Valéry Larbaud
Valéry Larbaud

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.