Je me tresse un bonheur comme un panier de jonc, – et j’y mets un grillon, une nuit de septembre, – Roy Claude

Ajouter un commentaire

Je me tresse un bonheur comme un panier de jonc, – et j’ y mets un grillon, une nuit de septembre, – le ciel bien lessivé par un matin tout blond, – une fille endormie qui se mélange à l’ ombre.
Poésies, A regret
Citations de Claude Roy
Claude Roy

Laisser une réponse