Je me suis souvent demandé ce qu’il y avait d’impoli à rire de ses propres plaisanteries car c’est u Galbraith John Kenneth

Je me suis souvent demandé ce qu’il y avait d’impoli à rire de ses propres plaisanteries car c’est un des plus grands plaisirs de la vie.
Chroniques d’un libéral impénitent (1981)
Citations de John Kenneth Galbraith
John Kenneth Galbraith

One Response

  1. Cochonfucius mai 2, 2011

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.