Je me suis fait libraire en reprenant une boutique à l’abandon qui sentait le pipi de chat, payée av Maspero François

Je me suis fait libraire en reprenant une boutique à l’abandon qui sentait le pipi de chat, payée avec la vente de l’appartement de ma grand-mère dont j’étais, par force, l’unique héritier.
Les Abeilles et la Guêpe (2003), II, Guêpe
Citations de François Maspero
François Maspero

One Response

  1. Cochonfucius novembre 3, 2011

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.