Je me disais que seules deux affaires importantes m’attendaient à Rome l’une était le choix de mon s Yourcenar Marguerite

Ajouter un commentaire

Je me disais que seules deux affaires importantes m’attendaient à Rome l’une était le choix de mon successeur, qui intéressait tout l’empire l’autre était ma mort, et ne concernait que moi.
Mémoires d’Hadrien (1951)
Citations de Marguerite Yourcenar
Marguerite Yourcenar

Laisser une réponse