Je me concentrais sur les cuisses fantastiques de Mme Chantelauze, je me désaltérais avec sa peau de Leduc Violette

Je me concentrais sur les cuisses fantastiques de Mme Chantelauze, je me désaltérais avec sa peau de pêche, je rêvais de son teint de rose … Etait-ce sa faute si elle était en chaleur?
La Folie en tête (1970)
Citations de Violette Leduc
Violette Leduc

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.