Je marche éternellement sur ces rivages, entre le sable et l’écume. Le flux de la marée effacera l’e Gibran Khalil

Je marche éternellement sur ces rivages, entre le sable et l’écume. Le flux de la marée effacera l’empreinte de mes pas, et le vent emportera l’écume. Mais la mer et le rivage demeureront éternellement.
Le sable et l’écume (1926)
Citations de Khalil Gibran
Khalil Gibran