Je finis par comprendre qu’elle n’avait pas de domicile fixe, dormant chez l’une ou chez l’autre. Blondin Antoine

Ajouter un commentaire

Je finis par comprendre qu’ elle n’ avait pas de domicile fixe, dormant chez l’ une ou chez l’ autre.
L’Humeur vagabonde (1955)
Citations de Antoine Blondin
Antoine Blondin

Laisser une réponse