Je deviens l’ennemi des hommes dès que je suis en contact avec eux. En revanche, invariablement, plu Dostoïevski Fiodor Mikhaïlovitch

Je deviens l’ennemi des hommes dès que je suis en contact avec eux. En revanche, invariablement, plus je déteste les gens en particulier, plus je brûle d’amour pour l’humanité en général.
Les Frères Karamazov (1877)
Citations de Fiodor Dostoïevski
Fiodor Dostoïevski

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.