Je demandai à un ermite, en Italie, comment il pouvait vivre seul, dans une chaumière élevée sur la Sterne Lawrence

Ajouter un commentaire

Je demandai à un ermite, en Italie, comment il pouvait vivre seul, dans une chaumière élevée sur la cime d’une montagne, à un mille de toute habitation il me répondit aussitôt : La Providence est à ma porte.
Oeuvres complètes, Pensées diverses
Citations de Lawrence Sterne
Lawrence Sterne

Laisser une réponse