Je crois, si je me l’étais mis en tête, que je marierais le Grand Turc avec la République de Venise. Molière Jean-Baptiste Poquelin, dit

Je crois, si je me l’étais mis en tête, que je marierais le Grand Turc avec la République de Venise.
L’Avare (1668), II, 5, Frosine
Citations de Molière
Molière

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.