Je crois à la volupté de la chair et à l’irrémédiable solitude de l’âme. Söderberg Hjalmar

Je crois à la volupté de la chair et à l’irrémédiable solitude de l’âme.
Gertrud (1906), III, 2
Citations de Hjalmar Söderberg
Hjalmar Söderberg

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.