Je concentrais toutes mes forces, observant cette ombre qu’est la réalité ambiante; ombre de quelque Sábato Ernesto

Je concentrais toutes mes forces, observant cette ombre qu’ est la réalité ambiante; ombre de quelque édifice ou de quelque mur qu’ il ne nous est pas loisible de contempler.
Alejandra (1961)
Citations de Ernesto Sábato
Ernesto Sábato

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.