Je chantais, mes amis, comme l’homme respire, – Comme l’oiseau gémit, comme le vent soupire, – Comme Lamartine Alphonse de

Je chantais, mes amis, comme l’homme respire, – Comme l’oiseau gémit, comme le vent soupire, – Comme l’eau murmure en coulant.
Nouvelles méditations (1823)
Citations de Alphonse de Lamartine
Alphonse de Lamartine

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.