Jadis, si je me souviens bien, ma vie était un festin où s’ouvraient tous les coeurs, où tous les vi Rimbaud Arthur

Ajouter un commentaire

Jadis, si je me souviens bien, ma vie était un festin où s’ ouvraient tous les coeurs, où tous les vins coulaient.
Un soir, j’ ai assis la Beauté sur mes genoux.
Et je l’ ai trouvée amère.
Et je l’ ai injuriée.
Une saison en enfer (1873)
Citations de Arthur Rimbaud
Arthur Rimbaud

Laisser une réponse

Jadis, si je me souviens bien, ma vie était un festin où s’ouvraient tous les coeurs, où tous les vi Rimbaud Arthur

Ajouter un commentaire

Jadis, si je me souviens bien, ma vie était un festin où s’ ouvraient tous les coeurs, où tous les vins coulaient.
Une saison en enfer (1873)
Citations de Arthur Rimbaud
Arthur Rimbaud

Laisser une réponse