J’étais magasinier chez un concessionnaire automobile et j’avais du mal à joindre les deux bouts. Me Bukowski Charles

Ajouter un commentaire

J’étais magasinier chez un concessionnaire automobile et j’avais du mal à joindre les deux bouts. Mes seules joies étaient la bouffe, la bière et l’amour avec Sarah. C’est pas ce qu’on appelle une vie bien remplie mais il faut faire avec ce qu’on a.
Contes de la folie ordinaire (1967)
Citations de Charles Bukowski
Charles Bukowski

Laisser une réponse