J’étais littéralement englouti par le fleuve puissant des centaines de pages. C’était pour moi le li Dai Sijie

Ajouter un commentaire

J’étais littéralement englouti par le fleuve puissant des centaines de pages. C’était pour moi le livre rêvé : une fois que vous l’aviez fini, ni votre sacrée vie ni votre sacré monde n’étaient plus les mêmes qu’avant.
Balzac et la Petite Tailleuse chinoise (2000)
Citations de Dai Sijie
Dai Sijie

Laisser une réponse