J’étais comme un animal blessé qui se terre : mieux vaut le laisser se guérir tout seul, on risque d Banks Russell

J’étais comme un animal blessé qui se terre : mieux vaut le laisser se guérir tout seul, on risque de se faire mordre si on tente de l’aider.
De beaux lendemains (1993)
Citations de Russell Banks
Russell Banks

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.