J’ose croire que la joie intérieure a quelque secrète force pour se rendre la fortune plus favorable Descartes René

J’ose croire que la joie intérieure a quelque secrète force pour se rendre la fortune plus favorable.
Correspondance, à Elisabeth, octobre ou novembre 1646
Citations de René Descartes
René Descartes