J’écris pour que le jour où je ne serai plus – On sache comme l’air et le plaisir m’ont plu, – Et qu Noailles Anna de Brancovan, comtesse de

J’écris pour que le jour où je ne serai plus – On sache comme l’air et le plaisir m’ont plu, – Et que mon livre porte à la foule future – Comme j’aimais la vie et l’heureuse Nature.
L’ombre des jours
Citations de Anna de Brancovan, comtesse de Noailles
Anna de Brancovan, comtesse de Noailles

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.