J’écris opéras au pluriel, malgré la décision contraire, parce qu’il me semble que la dernière sylla Alembert Jean le Rond d’

J’écris opéras au pluriel, malgré la décision contraire, parce qu’il me semble que la dernière syllabe de ce mot est longue au pluriel.
De la liberté de la musique
Citations de Jean le Rond d’Alembert
Jean le Rond d’Alembert