J’avais tout bêtement du chagrin et mon orgueil s’en emparait, puisque l’orgueil s’empare chez moi d Bazin Hervé

Ajouter un commentaire

J’ avais tout bêtement du chagrin et mon orgueil s’ en emparait, puisque l’ orgueil s’ empare chez moi de la moindre contrariété pour en faire flèche.
La mort du petit cheval (1950)
Citations de Hervé Bazin
Hervé Bazin

Laisser une réponse