J’avais donc dix-huit ans! j’étais donc plein de songes! L’espérance en chantant me berçait mes mens Hugo Victor

Ajouter un commentaire

J’ avais donc dix-huit ans! j’ étais donc plein de songes! L’ espérance en chantant me berçait mes mensonges.
Les Feuilles d’automne (1831)
Citations de Victor Hugo
Victor Hugo

Laisser une réponse