J’avais donc dix-huit ans! j’étais donc plein de songes! L’espérance en chantant me berçait mes mens Hugo Victor

J’avais donc dix-huit ans! j’étais donc plein de songes! L’espérance en chantant me berçait mes mensonges.
Les Feuilles d’automne (1831)
Citations de Victor Hugo
Victor Hugo

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.