J’assiste encore au coucher des grives, au croule des bécasses, à l’endormement du bois. Renard Jules

Ajouter un commentaire

J’ assiste encore au coucher des grives, au croule des bécasses, à l’ endormement du bois.
Journal, 19 mars 1889
Citations de Jules Renard
Jules Renard

Laisser une réponse