J’aime fort la beauté qui n’est pas profanée, – Et ne veux pas brûler pour une abandonnée. Molière Jean-Baptiste Poquelin, dit

J’aime fort la beauté qui n’est pas profanée, – Et ne veux pas brûler pour une abandonnée.
L’étourdi, ou Les contretemps (1655), III, 3
Citations de Molière
Molière

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.