J’aime ce paysage où les délavures de la terre coulent à travers l’herbe des tons ocreux. Gide André

Ajouter un commentaire

J’ aime ce paysage où les délavures de la terre coulent à travers l’ herbe des tons ocreux.
Journal 1889-1939, 30 janvier 1906
Citations de André Gide
André Gide

Laisser une réponse