J’ai un antitonnerre à Ferney dans mon jardin, vous savez que cela s’appelle un conducteur. Voltaire François Marie Arouet, dit

J’ai un antitonnerre à Ferney dans mon jardin, vous savez que cela s’appelle un conducteur.
Correspondance, au comte d’Argental, 8 mars 1775
Citations de Voltaire
Voltaire

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.