J’ai souvent noté qu’une femme qui se regarde dans les vitrines, et jette des coups d’oeil furtifs à Mitford Nancy

J’ai souvent noté qu’une femme qui se regarde dans les vitrines, et jette des coups d’oeil furtifs à son miroir de poche, ne le fait pas, comme on le croit, par vanité; c’est plutôt parce qu’elle sent que quelque chose ne va pas.
A la poursuite de l’amour (1982)
Citations de Nancy Mitford
Nancy Mitford

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.