J’ai mis vingt ans à savoir que le ciel, pour moi, était vide et qu’aucun secours ne me viendrait de Giroud Françoise

J’ai mis vingt ans à savoir que le ciel, pour moi, était vide et qu’aucun secours ne me viendrait de là. Ni d’ailleurs, mais ce fut un peu plus long.
Ce que je crois (1978)
Citations de Françoise Giroud
Françoise Giroud

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.