J’ai connu ce bonheur effrayant. Je n’en veux plus. Je ne veux plus rien de grand, d’immense. Ou je Pancol Katherine

J’ai connu ce bonheur effrayant. Je n’en veux plus. Je ne veux plus rien de grand, d’immense. Ou je le veux à ma taille. Que je puisse passer mes bras autour de son cou, de ses épaules, de ses rêves et le tenir, le tenir.
Un homme à distance (2002)
Citations de Katherine Pancol
Katherine Pancol

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.