Isolé sur la terre on cède au moindre orage,
Et les faibles sont forts alors qu’ils sont unis. Gosse Etienne

Ajouter un commentaire

Isolé sur la terre on cède au moindre orage,
Et les faibles sont forts alors qu’ils sont unis.
Fables (1818), III, 5, Le Cyprès et les Myrthes
Citations de Etienne Gosse
Etienne Gosse

Laisser une réponse