Injonction liminaire : si vous ne savez pas lire, si les mots que vous proférez, que vous entendez, Taillandier Fanny

Injonction liminaire : si vous ne savez pas lire, si les mots que vous proférez, que vous entendez, vous ne les pesez pas, si vous ne connaissez pas le poids des mots, si pour aller plus vite vous vous êtes vous-même rendu esclave de phrases que vous n’avez pas choisies, si enfin pour vous, et sans même que vous ayez pris le temps de vous en rendre compte, le langage est l’aliénation suprême, qui vient s’ajouter à toutes celles que vous avez déjà admises avec la même inconscience morne, faites-moi le plaisir de refermer ce livre.
Les confessions du monstre
Citations de Fanny Taillandier
Fanny Taillandier