Incertitude, ô mes délices – Vous et moi nous nous en allons – Comme s’en vont les écrevisses – A Apollinaire Guillaume

Ajouter un commentaire

Incertitude, ô mes délices
Vous et moi nous nous en allons
Comme s’ en vont les écrevisses
A reculons, à reculons.
Le Bestiaire ou cortège d’Orphée (1911), L’écrevisse
Citations de Guillaume Apollinaire
Guillaume Apollinaire

Laisser une réponse