Ilz enclouirent le pourpris de la motte avec une haye qu’ils feirent de leurs targes et pavois. Amyot Jacques

Ajouter un commentaire

Ilz enclouirent le pourpris de la motte avec une haye qu’ ils feirent de leurs targes et pavois.
Crassus, 48
Citations de Jacques Amyot
Jacques Amyot

Laisser une réponse