Ils se passeront donc de mes lumières. Je leur demande en revanche qu’ils ne m’empoisonnent pas de l Flaubert Gustave

Ils se passeront donc de mes lumières. Je leur demande en revanche qu’ils ne m’empoisonnent pas de leurs chandelles.
Correspondance, à Maxime Du Camp, juillet 1852
Citations de Gustave Flaubert
Gustave Flaubert

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.