Il y avait, en Proudhon, l’étoffe de deux hommes qui se firent continuellement concurrence, le savan Sainte-Beuve Charles-Augustin

Il y avait, en Proudhon, l’étoffe de deux hommes qui se firent continuellement concurrence, le savant et l’écrivain.
Proudhon, sa vie et sa correspondance
Citations de Charles-Augustin Sainte-Beuve
Charles-Augustin Sainte-Beuve

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.