Il y avait des flambées de violences inouïes, je ne peux pas oublier cela, dans les rues, des voitur Le Clézio Jean-Marie Gustave

Ajouter un commentaire

Il y avait des flambées de violences inouïes, je ne peux pas oublier cela, dans les rues, des voitures incendiées, des slogans affreux et racistes barbouillés sur les murs, des idées ignobles qui couraient comme un feu sous la cendre.
Journal de l’an 1
Citations de Jean-Marie Gustave Le Clézio
Jean-Marie Gustave Le Clézio

Laisser une réponse