Il y avait autrefois un grain de sable qui se lamentait d’être un atome ignoré dans le désert; au bo Voltaire François Marie Arouet, dit

Ajouter un commentaire

Il y avait autrefois un grain de sable qui se lamentait d’ être un atome ignoré dans le désert; au bout de quelques années il devint diamant, et il est à présent le plus bel ornement de la couronne du roi des Indes.
Zadig ou la Destinée (1748)
Citations de François Marie Arouet, dit Voltaire
François Marie Arouet, dit Voltaire

Laisser une réponse