Il vous fait de mon sort arbitre souveraine. Racine Jean