Il vaudrait certainement la peine de décrire deux ou trois fois une vie; une fois comme l’écrirait u Lichtenberg Georg Christoph

Il vaudrait certainement la peine de décrire deux ou trois fois une vie; une fois comme l’écrirait un ami enthousiaste, une autre comme la décrirait un ennemi et une autre encore comme l’écrirait la vérité elle-même.
Le miroir de l’âme
Citations de Georg Christoph Lichtenberg
Georg Christoph Lichtenberg